Née á Adjamé en Côte d’ivoire Chia Raissa Gildemeister est une artiste peintre, sculpteur et installateur. Autodidacte elle a un engouement très profond pour les toiles de Korogho. Avec des symboles de visions et de pensés elle fait une armature d’association pour présenter un état profond de l’esprit de l’homme et de la société. Avec l’abstraction des couleurs qu’elle mélange de façon particulière, elle fait ressortir son sujet principal ; la femme. Par des contrastes banalisés de formes et d’objet, Chia arrive à mettre en évidence la peur, la violence, la méfiance...
Son amour pour l’Afrique et ses traditions ne l’empêche pas d’effaroucher la pudeur des chastes Noirs.
L’esprit de tradition est un refus de la réalité par la société africaine, alors Chia réplique !!!
Non aux mauvaises traditions.
OUI pour les bonnes traditions.
Alors, pour revaloriser les bonnes traditions Chia utilise des masques de différentes cultures et régions, puis elle introduit des modifications utiles pour les cultures noires. Mélanges de fer, de bois, de Masques, des sables, des calebasses, des clous, Mythes et figures africaines sont les éléments, de ses compositions et installations.
Avec des objets et toiles très émotionnels, Chia Raissa veux présenter au Monde une nouvelle Afrique pleine d’ambitions .Ainsi, elle affronte ses communs à une prise de conscience de l’identité Africaine et non ethnique ;un rapprochement sociologique et un regard critique serait une alliance avec toutes les autres cultures. Les différents problèmes que la côte d’ivoire a rencontré lui on fait comprendre que l’ essence des cultures ethniques se trouve dans une vrai alliance .Elle même connaît la pauvreté et veut présenter les problèmes dans notre monde dramatique ;les maladies, la mort, la pauvreté, la destruction de l’environnement. ....